Vu !

Publié le par Marie-Laetitia

C'est une droguée ! ou une alcoolique ! Elle est propre sur elle, pourtant. Elle était invisible au milieu de tous les autres en grappe autour du pilier, suspendue et affaissée en même temps comme une carcasse à un crochet de boucher. On ne sait pas comment, ils se sont tous écartés en même temps, ça arrive parfois ou bien tout le monde se tait dans un amphithéâtre alors qu'on parlait bien fort, elle est devenue évidente d'un coup et tout le monde s'est retourné... Grands Dieux : pas simplement accrochée, la carcasse ! mais dégoulinante de sang ! Personne ne veut voir ça et surtout pas être touché et tous se sont écartés pour la laisser glisser à terre dans un grognement. C'est une droguée ou une alcoolique ? Elle est propre sur elle pourtant, elle a un petit sac à dos avec des motifs tribaux dessinés à la javel, c'est rien qu'une ado, rien que ça. Elle se tord de douleurs, gémit sans comprendre, met la main entre ses jambes, personne ne veut voir ça mais que fait-elle bon sang ! Ebahie elle pase la main sous sa jupe, la retire, la contemple, la renifle - c'est à ce moment-là que le monsieur vomit - c'est du sang, bien rouge, et puis elle se fait dessus ma parole ? Un monsieur vomit avant de réussir à appeler les secours. Les autres n'ont pas bougé. Elle hurle, c'est une droguée ou une alcoolique ? Elle n'est plus très propre sur elle ! Encore la main entre ses jambes : enfin une femme s'écrie "mais vous ne voyez pas qu'elle va avoir un petit ?" oui un petit, pas un bébé, pas un enfant, un petit devant tout le monde, sur un quai de gare. Un bébé va avoir un bébé ! Merde alors ! Les gens ont l'air soulagé, ah bon elle ne va pas mourir alors ? Pourtant ça fait peur aussi un accouchement et ils se retournent tous à nouveau, et quand les pompiers l'emmènent, mugissante, nouée par les contractions, le soulagement délie les langues. "Quand même ... ce devait être une droguée, ou une alcoolique, vous ne croyez pas ?"

Publié dans N'importe quoitude

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie 29/03/2007 09:03

Hé ben... s'en passe des choses dans ton métro.