Tout seuls ensemble

Publié le par Marie-Laetitia

Que des majuscules dans ma tête ! Que des cris !
Arrête de hurler ! Tu fatigues ! Tu vas encore être épuisée ce soir !
Oh les sons enrobés d'un brouillard métallique ! Les tressaillements irrépressibles ! Les poils hérissés au moindre contact ! La conscience ultramyope de chaque morceau de peau sous les vêtements, la lassitude et l'hyperactivité ! Pour combien de jours encore l'épuisement, le sevrage, l'hypoglycémie, le manque, l'agacement permanent à fleur d'idées, le voile rouge devant les yeux, la bride prête à péter sur la colère - injuste - contenue par miracle et qui ne cesse de gonfler, gonfler, gonfler, ma tête ne peut pas contenir tout ça et ça gonfle encore, encore, encore ! C'est inimaginable ce que ça contient de flotte un ballon de baudruche ! Pas une minute facile, pas une seule ! Même la nuit ! Même dans mon bain, même aux chiottes, même en mangeant ! Tu crois que c'est facile c'est ça tu crois que ça se fait comme ça ? Tu as déjà essayé toi ? Tu as déjà réussi peut-être, tu as déjà vécu ça ? Ah ben oui y'a qu'à, faut que, forcément vu comme ça, et puis fallait pas commencer aussi tant qu'on y est ? Je fais ce que je peux, je fais au mieux, là tu es content, et si tu me juges eh bien tu fais un piètre juré, t'as pas lu le dossier, t'as pas les rapports d'experts ! T'es pas qualifié ! Je suis la seule ! Je suis seule. Voilà. Ca se fait seul. 
Laisse-moi va, je n'ai pas envie de raconter encore, tu ne comprendrais pas. Laisse-moi je suis fatiguée maintenant. La tension retombe après les cris, comme toujours, on commence par pleurer de rage et à la fin ...

Publié dans Humeur du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nina louVe 26/05/2007 16:28

ouFff ! Nenni pas seule. Suis là, qui hurle de la même manière de temps en tempo. Nenni Hemi, pas sola. bises à toi.

Kiki 24/05/2007 15:59

Butane, ma soeur Butane, dis-moi ce que tu vois venir... Explosions en série dans nos champs de mines personnels. On y peut peu. Essayons de choper le souffle dans l'dos plutôt qu'en pleine poire...