Légère, légère

Publié le par Hemipresente

Bulle.jpg

Je vais marcher sur le toit sans écarter les bras tout droit devant d'un seul trait d'un seul mouvement sans hésiter. Je garderai le visage tourné vers le ciel sans penser jamais au sol dessous au contenu du grenier où j'ai fait choir l'échelle par la lucarne au bruit de mes pas sur les tuiles à la faitière qui se descelle au mouvement possible parabole et puis chute aux oiseaux qui s'enfuient à ce point de vue imprenable sur la vallée et ses quatre feux d'artifice. Je vais m'envoler du bout comme d'un plongeoir en tombant vers le haut comme une fumée de cigarette ça ne descend jamais comme une bulle dans un courant d'air aspirée. Je regarderai le sol s'éloigner et les paysages croître et la rotondité et les océans et les ciels et les tournoiements des nuages. Ploc. J'ai éclaté.   

Publié dans N'importe quoitude

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article