Crise en Guadeloupe : de qui sommes-nous les nègres ?

Publié le par Hemipresente

La crise en Guadeloupe me fait marrer ....
Non je t'arrête tout de suite, lecteur, ce n'est pas la situation qui me fait marrer, pas la merde dans laquelle se trouvent les gens, non ! Ca ferait plutôt pleurer.
Ce qui me fait marrer c'est cet absolu ébahissement des métropolitains téléspectateurs qui découvrent dans leurs DOMs l'existence d'un système pourtant on ne plus classique de cooptation interclasse et interrace, de mariages entre-soi, de détention des moyens de production dans les mêmes mains depuis des générations etc.
On se lamente et on pousse de hauts cris parce que c'est visuel, on crie au racisme, parce que là bas les possédants sont les blancs.
Ici aussi, bien sûr, mais ça se voit moins.
Le racisme de classe ne choque personne alors que chacun en est victime. Ce sont les mêmes familles qui possèdent les grandes entreprises depuis les siècles des siècles, les mêmes riches qui se marient entre eux pour pas se faire piquer le grisbi, les mêmes possédants qui confisquent l'accès aux hautes fonctions (allez tenter de bosser au quai d'Orsay sans un nom à particule pour voir ...)... et ça n'étonne personne.
Ca se voit moins et pourtant c'est strictement codifié selon les mêmes mécanismes qu'en Guadeloupe.
Mais ici personne ne se révolte.
Marrant.

Commenter cet article