Chez le psy

Publié le par Marie-Laetitia

Je rêverais d'aller chez le psy comme on va chez le dentiste. Hop, une fois l'an, contrôle de routine. Je serais un peu stressée avant, comme toujours, petite pointe d'angoisse qu'on me découvre quelques vilaines déprimes (caries) qu'il faudrait soigner à coups d'antidépresseurs (roulette) en plusieurs séances douloureuses, je me laverais soigneusement l'esprit (les dents) avant la séance et j'arborerais, à mon arrivée, mon plus beau sourire...

"Ah, Madame Gambié, comment allez-vous depuis l'année dernière ? Installez-vous.
- Eh bien écoutez ça va pas trop mal, les patchs de confiance en soi (plombages) ont l'air de bien tenir, j'ai une petite déprime saisonnière (gingivite) qui semble vouloir revenir mais rien de bien grave
- On va regarder tout ça"

Après un examen poussé et attentif de mon moi intérieur (ma bouche) j'aurais le diagnostic : soit tout va bien, et on fait une simple petite séance d'hypnôse de revalorisation (détartrage) soit il y a des petites choses diverses à soigner. Et puis on repart tranquille pour un an.

Publié dans Humeur du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article