Humilité

Publié le par Marie-Laetitia

S'il est une chose que nos enfants nous apprennent, par le contact quotidien qu'offre la cohabitation, c'est cette vertu par trop sous-estimée : l'hu-mi-li-té.

Ainsi, vous aviez décidé - avant bien sûr d'être enceinte et sujette aux nausées et gerbis à la mention même du mot "déjeuner" - d'éduquer votre descendance ouverte et épanouie, dans une ambiance à la fois ouverte et stimulante, aux joies et plaisirs de la gastronomie mondiale. Rien moins que ça. "Open your mouth" pour "open your mind"..

Vous aviez, pour ce faire, planifié mois par mois les apprentissages de la chair de votre chair, rien n'étant laissé au hasard :
- à six mois, la diversification,
- à douze mois elle dira "Québab beurk" et "Macdo caca"
- à dix-huit mois elle saura différencier un foie gras d'oie d'un fois gras de canard ...

Et puis ...
Et puis ma foi ... vous avez eu des enfants ...  des vrais, des enfants normaux, que vous laissez exprimer leurs goûts propres (les escargots que vous honnissez) et sales (les crottes de nez et la terre du Ficus Benjamina..).
Et vous découvrez que, pour préserver votre précaire paix qui confine certains soirs à une guerre froide, il faut accepter des mélanges improbables tels que :
- Nutella / fromage blanc
- Chou blanc / sardines à l'huile
- Pain d'épices / tarama
- Nuggets / ananas

A l'aune de vos filles, princesses omnipotentes, vous êtes petite joueuse en gastronomie ! Franchement ! L'aînée, quatre ans, déguste des escargots à la crème d'ail avec une sauce basilic-curry mais refuse catégoriquement  les moules ... la cadette, un an, se délecte de Boursin-crème au chocolat mais boude la compote pommes poires...

Nous sommes bien peu de choses, et le domaine ô combien fertile et estimable de la cuisine moderne est une friche qui sera sans aucun doute colonisée par l'une de vos déesses ... Nul n'en doute, pas même vous, qui fermez les yeux et ouvrez la bouche aux inventions déjà ébouriffantes de votre aînée. On verra bien si on digère, en tout cas c'est bon et elle aime.

Publié dans Amours

Commenter cet article

potagepekinois 22/03/2007 17:17

Roudor... Bah zut alors! J'avais oublié ça! C'est vraiment que c'est drolement bon!

Hémi 22/03/2007 16:59

Suggestion culinaire : Roudor beurre de cacahuètes... ne fais pas "non" avant de tester. C'est imparable.

potagepekinois 22/03/2007 14:54

Le top du top du goûter : banane, beurre de cacahouète et nutella le tout dans une bonne baguette encore chaude!

potagepekinois 22/03/2007 12:38

Comment ça nutella/fromage blanc un mélange improbable???

Briscard 21/03/2007 23:09

'tain, escargots crème d'ail et chou blanc sardine à l'huile, moi j'l'embauche direct pour m'faire le plat du jour au Balto ta chiare... en plus j'lui tricote un contrat d'apprentissage chic et pas cher, genre win/win et hop, ça fait la rue Michel! Plains-toi donc d'avoir des vrais gastronomes!
Sinon ça va?