Existentielle

Publié le par Hemipresente

"Maman, comment on fait les bébés ?" Ma Grande m'avait déjà posé cette question, j'étais prête prête prête, j'avais bien tout lu Dolto et j'avais répété devant le miroir. Nous nous tenions toutes deux hier soir agenouillées dans la salle de bains, moi pratiquant sur sa soeur les ablutions d'usage, ladite Elsa pratiquant à son tour sur le sol de la salle de bains les ablutions qu'elle affectionne, ma Grande contemplant avec un étonnement sans cesse renouvelé cette petite bonne femme qui tolère sans broncher d'avoir de l'eau sur le visage et s'éclabousse à qui mieux mieux. "Maman, comment on fait les bébés ?". J'ai ressorti mon laïus déjà éprouvé et qui jusqu'à présent semblait satisfaire sa curiosité, me conformant aux prescriptions des pédopsychiâtres qui préconisent de ne point trop en dire. Quand un monsieur et une dame s'aiment très fort, ils se font des câlins d'amoureux, des câlins de grand, et parfois ils décident de faire un bébé. Bon. Hier soir ça n'a pas suffi. "Oui mais comment on FAIT ?"

Ah ah ! L'heure est venue de sortir de l'abstraction ma cocotte, va falloir se colleter à la dure réalité et monter d'un cran !

Or donc, voilà, quand un papa et une maman veulent faire un bébé, ils sont tout nus et se font des bisous et des câlins d'amoureux, et quand ils s'aiment très fort le papa met une petite graine dans le ventre de la maman, elle rencontre une autre petite graine dans le ventre de la maman, elles se mélangent, il y a comme une réaction chimique, et bientôt dans le ventre de la maman un tooooooout petit bébé va apparaître, il est relié à la maman par le cordon ombilical, il va grandir pendant neuf mois et quand il sera prêt il va sortir du ventre de la maman.

"Quand tu l'as née ( ^^ ), Elsa, elle a pleuré ?"
"Oui bien sûr, et toi aussi."
"Pourquoi les bébés ils pleurent quand ils sortent du ventre de la maman ?"
Cordon ombilical, oxygène, alimentation, bébé dans l'eau, sortie du ventre, cri et respiration.

Elle sait beaucoup plus de choses depuis hier soir. Je m'en suis pas trop mal tirée pour cette fois-ci.

Prochaine étape : "oui mais COMMENT il met la graine dans le ventre de la maman ?" ah ah ma cocotte ... je suis prête prête prête !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chris 27/10/2006 12:50

J'ai choisi la méthode "scientifique", spermatozozoides, ovules, etc. C'est aussi une manière d'aborder la fabrication des bébés sans trop en dire sur le rapport amoureux. Du moins au début. Et puis de toutes façons, après, ils en savent plus que vous ou presque! Mes enfants sont tout de même "grands", presque seize ans et onze, par rapport à tes puces. Il est vrai aussi que lorsque mon fils était petit je lui avais souvent dit que son corps lui appartenait et que nul n'avait le droit de le toucher. Lorsqu'il est parti en classe verte à tout juste sept ans j'en ai été malade: je voyais des pédophiles partout. Il faut dire qu'à l'époque il y avait eu une sombre affaire de cet accabit, et mon esprit tricotait au kilomètre...on n'est jamais trop prudent.

marie 21/10/2006 12:38

boh, tu verras, on ne livre l'explication qu'une fois, à l'aîné; il se charge en général d'affranchir les suivants avec moins de pudeur.

Hemipresente 19/10/2006 16:14

Que nenni ! je trouve ça très important de préciser que ce sont des câlins d'amoureux, de grand. J'ai toujours en tête la nécessité d'inculquer, de manière parfaitement claire et sans détours mais également subliminale, à mes filles, le principe selon lequel leur corps est à elles, qu'elles ont toujours le droit de refuser qu'on les touche, et qu'il y a des gestes que ne font QUE les grands, entre EUX. Et ca m'a permis de réfléchir à ce que j'allais dire pour la suite en plus. Bon, ok j'ai peut être UN PEU tourné autour du pot. ^^

Jean Christophe Bataille 19/10/2006 15:50

Tu as tout de même tourné autour du pot ! :)