Valse blonde brune rousse

Publié le par Mariléti

J’reprends une suze
Toi tu t’amuses
A moi l’comptoir
A toi l’dortoir
L’bal des pompiers
M’fait mal aux pieds
Et je m’jure bien
Que l’an prochain
J’aurai appris
L’tango d’Paris

 

C’est la valse brune
Qu’est ce qu’on s’emmerde à Béthune
Quand on danse comme une enclume
L’été se traine … « mais j’assume » (parlé)

 

J’fais tapisserie
On t’p’lote, tu ris
J’regarde mes pieds
On t’fait danser
Ils te matent tous
« Ta peau est douce »
I’ t’embobinent
En trois coups de pine
T’envoient au ciel
Et moi chu celle
Qu’t’appelles demain
Presqu’l’air de rien

 

C’est la valse brune
Qu’est ce qu’on s’emmerde à Béthune
Quand on baise comme une enclume
Les nuits se trainent … « mais j’assume » (parlé)

 

R’garder la gigue
C’est pour mézigue
Témoin, marraine,
Et tout l’monde m’aime !
J’m’emmerde intense
J’attends pu d’chance …
Mais qu’est ce qu’i’m’veut
C’type aux yeux bleus ?
« Poupée tu danses ? »
Vla qu’j’entre en transe !


C’est la valse rousse
Qu’est ce que c’est chouette à Chamrousse
Quand un beau môssieur vous  trousse
Et vous dis « j’t’aime » … « t’es jalouse ? » (parlé)

Publié dans Chansonnettes débiles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Agnès 20/08/2012 23:12

J'adore aussi !

Hemipresente 21/08/2012 07:53



Merci encore !



Alexis 28/04/2009 09:15

Tiens, ça me dit quelque chose ça ...

Mariléti 28/04/2009 10:04


Salut toi. Vi c'est bien toujours le même ^^


PPlemoqueur 27/04/2009 22:34

Moi,l'amateur forcené de Gaston Couté, de Jehan Rictus, de Ponchon ( Raoul !) et de bien d'autres, vous vous en doutez, je suis preneur !

Mariléti 28/04/2009 10:05


PP vous me flattez