Un regard

Publié le par Hemipresente

Elsa mon amour, Elsa qui me fais me remettre en question constamment ...
Elsa qui me pousses à bout, au bout de ma capacité d'amour, au bout de ma patience toute relative, au bout de moi-même, dans mes retranchements les plus secrets ...
Elsa qui grandis et m'offres tes plus beaux sourires alors que demeure interdite devant tes regards énamourés ...

L'amouration d'un enfant, ca peut prendre du temps, ce n'est pas instantané, ce n'est pas facile. Et c'est un discours interdit, inavouable, que de dire qu'on ne sait pas trop si on aime son enfant, alors qu'on attend de vous, jeune mère, que vous incarniez l'émerveillement, l'amour sans bornes, la douceur, la patience, l'enthousiasme, l'infatigable gentillesse ...

Moi je ne suis pas tombée en amour de mes filles dès leur naissance. J'ai découvert à chaque fois un être humain qui m'était étranger et qu'il a fallu que j'apprivoise, et qui a dû m'apprivoiser. Cela peut prendre du temps. Cela peut faire très mal. 

Publié dans Amours

Commenter cet article

Cécile 16/03/2008 15:04

De la culpabilité pour mon coeur qui n'a pas enflé dès le premier regard posé sur mon aîné jusqu'à ma maternité accomplie où tout geste est liberté, il m'a fallu cheminer près de 9 ans... L'instinct peut-être comme une sculpture et le cisèlement ne coule pas forcément de source...
J'aime beaucoup ta photo. Et tes mots, bien sûr, pour ce qu'ils portent de vrai.

Hemipresente 18/03/2008 11:53

Je ne crois pas à l'instinct. Plus maintenant. Pas celui-ci. Je crois à l'amour qui se construit.

iti popaa 21/04/2006 14:26

Elle a l'air très mimi !!