Jungle urbaine

Publié le par Marie-Laetitia

Photo perso Marie-Laetitia Gambié. Dans le RER B un soir de grande lassitude moite.

C'était pas Tarzan, avec sa jungle en pot. 
J'étais pas Jane, avec mes poils aux pattes.
 
On s'est regardés longuement, deux ahuris, avec nos cernes, citadins en transit, las, usés, 
propres à-peu-près dans la moiteur précoce.  Même pas de mygale dans son arbre. Ca devait peser un âne mort, il a eu du bol que la rame soit presque vide. Je me demande d'où il venait comme ça et combien de transports différents il avait empruntés. Ca m'a fait sourire. Le même jour sur le quai il y avait un troupeau de retraités en goguette, aussi bruyants que des ados, qui se tiraient sur le sac à dos, s'échangeaient leurs portables tout neufs et se refilaient leurs canettes. Trente ans c'est l'entre-deux-âges blasé, on n'est plus un jeune et on ne sera jamais un vieux, jamais comme ceux qu'on voit ; jalon aussi absurde et subjectif que l'humain posé à mi-chemin entre l'infiniment petit et l'infiniment grand.

Commenter cet article

potagepekinois 14/06/2007 12:44

C'est l'arrêt au stand, le ravitaillement, le moment où on fait une ptite pause rapide pour repartir...

potagepekinois 14/06/2007 11:16

Je ne trouve pas que trente ans soit l'entre-deux âges blasé. J'ai plutôt le sentiment que c'est un moment grave, la première borne temporelle où l'on fait les comptes, une sorte de pit-stop assez cruel à vrai dire.

Bon_sens 13/06/2007 13:48

Tu l'as pris en photo ??????